à propos

L'hôtel « Manoir de Contres » *** se trouve à proximité des Châteaux de la Loire, dans la ville de Contres près de Blois, dans le Loir-et-Cher, deux heures de Paris et seulement à 20 mn du Zoo de Beauval.

Le manoir a été construit en 1818 au centre d'une propriété de 1 ha. Entouré d' arbres bicentenaires, cet hôtel est un havre de paix à deux heures au sud de Paris. La Vallée de la Loire, classée Patrimoine Mondial par l'UNESCO, est à sa porte.

Les propiétaires

Victor et Maria Orsenne

Ils partagent l'Amour de la bonne cuisine et de l'Art de recevoir, ils assurent un accueil personnalisé et chaleureux, qu'il s'agisse de recevoir un client en séjour de détente et découverte ou en déplacement professionnel.

Avec Othello, leur Beagle Harrier ils vivent dans la propriété du Manoir de Contres.

Victor et Maria Orsenne, diplômés de L'Ecole Hôtelière Lausanne, travaillent dans l'hôtellerie depuis plus de trente ans. Ils ont exercé leur métier en Suisse, en Allemagne et en France :

En Suisse: l’hôtel Suvretta House St.Moritz, l’hôtel Montreux Palace  et Hilton à Zurich et Londres L'Hotel Ramada Genève.
En Allemagne: Kempinski à Hambourg et Berlin. L'Hotel Vier Jahreszeiten à Hambourg. A Bamberg ils étaient propriétaires de l’hôtel restaurant Böttingerhaus.
En France: La direction de l'hôtel Couvent des Minimes à Lille et de l'hôtel Royal à La Baule.

De 1994 à 2010 M et Mme Orsenne étaient propriétaires des hôtels Latour-Maubourg et Valadon dans le 7e arrondissement de Paris.

Entre 1998 et 2001 Victor Orsenne a exercé ses talent de cuisinier en tant que chef du ‘Bistrot Montpensier’ au cœur de Paris.


Le Manoir

Histoire

Lors de l’établissement des matrices de cadastre napoléonien en 1821, René CAMUS est propriétaire d’une maison connue sous la dénomination « Château » de Contres. D’après acte notarial, elle a été construite en 1818 dans le style Louis XII. Voyez en comparaison l’aile Louis XII au Château de Blois où l’on retrouve une façade similaire à la nôtre, faite de briques rouges chaînées de pierres blanches, une construction courante dans les édifices de style franco-flamand.

Le château change souvent de propriétaire au cours des deux siècles passés. La petite histoire de Contres veut qu’ au début du 20e siècle une fille illégitime d’un membre d’une famille ducale française lutte pour entrer en possession du château à la mort de son illustre père. La famille lui refusant cet héritage elle fait appel à un avocat qui lui obtient gain de cause. En prenant domicile au château elle se marie avec… son avocat de défense !

En 1931 le ministre et député Adrien Louis DARIAC acquiert le château, et ses héritiers en sont propriétaires jusqu’en 1952. La propriété comprend alors, outre le château,

En 1959 les propriétaires de l’entreprise BAILLEUL, établis à Haisnes, en Pas de Calais, achètent le château. Une fille de la famille Bailleul se marie avec le marchand de textiles de Contres, M. Jankelevich, seul survivant de sa famille. En effet ses frère et sœur avaient été déportés pendant la 2e guerre mondiale, comme le rappelle une plaque commémorative en l’église de St.Cyr et Ste. Julithe à Contres. Madame Jankelevich habite avec son époux et ses parents au château, chaque couple occupant une des grandes chambres situées sur le devant du château au 1er étage.

De 1977 -2005 l’industriel controis Jean-Claude MORINA est propriétaire du château ainsi que des jardins potagers voisins. Notable de la ville, père de famille et grand amateur de musique il fait du château non seulement son domicile principal mais aussi un lieu de rencontre des amateurs de musique. On vient nombreux assister à ses concerts d’accordéon, l’instrument de prédilection de monsieur Morina.

A la mort de madame Morina la propriété est partagée. Monsieur Morina se garde un des pavillons en bordure du parc comme résidence secondaire. Les jardins potagers voisins sont transformés en parcelles habitables, le château et l’autre pavillon en bordure du parc ainsi que l’écurie au fond du jardin sont vendus à M. et Mme. Jean-Philipe VACHER en 2005 qui le remttent en vente quatre ans plus tard.

C’est finalement en janvier 2010 que les hôteliers M. et Mme.Victor ORSENNE emménagent dans la propriété. Le pavillon en bordure du parc devient leur domicile principal. Le rez-de-chaussée du « château » devient restaurant et salon, ouvert au public ; les deux étages du « château » ainsi que le pavillon au sud du parc sont rénovés et transformés en chambres d’hôtel.

Aujourd’hui le Manoir de Contres participe pleinement à l’essor de la ville et complète son offre hôtelière au profit de tous les visiteurs de la région.

Chateau de Contres Le Vieux Manoir Chateau de Contres Contres au tournant du 19ème siècle Chateau de Contres Ministre de l'Agriculture et membre du Parlement français Adrien Louis DARIAC, un ancien propriétaire du Manoir

Distinctions & mentions élogieuses